5 Rue Commandant Debelle 0984029639 38000 GRENOBLE GRENOBLE

BARHDADI

Le terrain, faisant l’objet de cette demande de permis de construire, est composé de deux parcelles, KY 265 et KY 480, appartenant au même propriétaire, Monsieur BARDHADI. Il est situé, au 1120 et 1154 rue Paul Rimbaud, dans le quartier «Les Cévennes», quartier résidentiel, regroupant, entre-autres, les quartiers «ALCO» et «Le Petit Bard» dont un programme de rénovation urbaine est en cours de réalisation.

Au nord-ouest et au nord-est, le terrain est bordé par un ensemble d’habitations collectives, composé d’immeubles de volumes simples et de proportions tantôt carrés et tantôt longières (PH1) (PH2) possédant 4 à 5 étages en moyenne, surmonté de toiture-terrasse. Au sud-ouest, par une salle de sport de forme angulaire et d’aspect architectural en rupture avec l’environnement proche (PH3),  et au sud-est, par le quartier «Le Petit Bard» dont l’une de ces constructions récentes, est un immeuble de logements collectifs de 21 mètres de hauteur, délimitant, avec ces commerces au RDC, la future place du marché (PH4).

Actuellement, le terrain est en légère pente. Il est délimité par des haies végétales, des murets ou des grillages. Par son exposition «Sud-est», il présente un atout d’un point de vue ensoleillement et une belle ouverture sur l’espace urbain en cours de réaménagement : le quartier du «Petit Bard». Deux bâtiments sont construits sur lesdits parcelles. Un sur la parcelle N°480, (PH) composé d’un logement et de 2 commerces au rez-de-chaussée. Et un autre au fond de la parcelle 265, de type R+1, surmonté de toitures à deux pans, couvertes de tuiles mécaniques. Les deux commerces existants sur la parcelle 480, donnent sur la rue Paul Rimbaud, et viennent, par leur position, fermer, en partie, la future place à caractère commercial du Petit Bard.      

Le voisinage immédiat est donc composé, de constructions où le bâti présente un caractère hétérogène marqué par la composition des volumes, la forme des toitures, les matériaux et couleurs des façades.

Les deux terrains sont desservis par la rue Paul Rimbaud dont la largeur est de 6 mètres. dans le cadre de notre demande de permis de construire, nous n’envisageons pas de modifications majeures relatives au relief et à la végétation de nos deux parcelles. Par ailleurs, nous prévoyons la plantation d’arbres de hautes tiges et la préservation des clôtures végétales pour garder cet aspect verdoyant que nous offres les deux terrains. Ainsi nous sommes dans le respect des 30% préconisés par le règlement.

Sur un plan de conception globale du projet, nous avons opté pour :

- la préservation du bâtiment de la parcelle N°265, tout en y annexant une extension du côté nord-est, et tout en gardant le même nombre de niveaux, soit R+1. Le volume serait surmonté d’une toiture à croupes, couverte de tuiles en ardoise, de couleur gris-foncé. Au sujet des façades, nous avons prévu un enduit frotté-fin ou grésé de couleur beige claire. Les menuiseries extérieures seraient en PVC de couleur blanche, munies de volets en PVC blanc coulissants sur rails.

- La création d’un bâtiment neuf sur la parcelle n°265, dans la continuité du bâtiment situé sur la parcelle n°480 après sa réhabilitation et son agrandissement. Ainsi que la préservation, après leur réhabilitation, des commerces du bâtiment de la parcelle n°480. Ce dernier volume, serait de faible hauteur, parallèle à la rue Paul Rimbaud, composé d’un RDC et de 2 niveaux, surmontés d’une toiture à croupe, couverte de tuiles en ardoise de couleur grises foncées. Comme le bâtiment de la parcelle N°265, celui-ci aurait une teinte beige-clair, sauf le volume de l’étage, en léger décroché, qui serait dans une teinte plus marquée, soit la couleur marron bois naturel. Les menuiseries extérieures seraient en PVC de couleur blanche, munies de volets en PVC blanc coulissants sur rails.

Dans le cadre du traitement des espaces extérieurs, nous avons envisagé d’engazonner tous les espaces libres, hors les espaces de circulation des véhicules et le parc de stationnement lesquels, leur revêtement de sol serait en pavés autobloquants carrossables. Un arbre de haute tige sera supprimé car il menace de tomber, mais un autre sera replanté.   

L’ensemble de notre opération porte sur la création de 12 logements :

  • 3 appartements de type T2
  • 7 appartements de type T3
  • 2 appartements de type T4

Et la création d’un local commercial, ainsi que la réhabilitation des 2 locaux commerciaux existants.

Compte tenu de la surface du terrain et de la nature de notre projet, nous avons consacré une place de parking par logement, et ce, conformément à l’ordonnance n° 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logements.

L’implantation à faible hauteur sur le terrain, les volumes simples de toitures et les matériaux traditionnels, permettent à ce projet de s’intégrer pleinement au bâti existant. Il fait montre, par ailleurs, de notre volonté de participer, à notre échelle, à la rénovation urbaine de tous le quartier, notre espace de vie, notre espace de sociabilisation.